RE2020 – quels sont les premiers arbitrages sur l’ACV et la partie Carbone ?

RE2020 – quels sont les premiers arbitrages sur l’ACV et la partie Carbone ?

La future Réglementation Environnementale RE2020 se veut ambitieuse et tend à favoriser la construction de bâtiments à énergie positive et à faible empreinte carbone sur l’ensemble de leur cycle de vie.

Evolution réglementaire majeure par rapport à la réglementation thermique RT2012, la RE2020 introduit la mesure de performance environnementale du bâtiment

Cette évaluation se base sur le principe de l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) qui mesure l’impact environnemental du bâtiment sur l’ensemble de sa vie (les composants, le chantier, l’énergie et eau consommée pendant l’exploitation et la fin de vie du bâtiment).

ACV Statique ou Dynamique?

Dans le référentiel énergie carbone, l’ACV se base sur le principe de la norme NF EN 15978, qui présente une méthode de calcul statique des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).  C’est-à-dire que le moment de l’émission de GES n’est pas considéré dans le calcul de l’impact sur le changement climatique à l’horizon 100 ans; l’ensemble des émissions sont considérées comme ayant lieu aujourd’hui.

Cette méthode, telle quelle, ne permet donc pas de prendre en compte le bénéfice de repousser les émissions dans le temps, en stockant de manière temporaire du carbone (e.g. matériaux biosourcés, plastique).

Au contraire, la méthode dite Dynamique qui a été retenue par le Gouvernement (selon les derniers arbitrages du 6 Juillet 2020), pondère les émissions GES en fonction de l’année de l’émission (e.g. coefficient de 1 pour l’an 0 et de 0.57 pour l’an 50): plus une émission a lieu tôt, plus son impact est important sur le potentiel de réchauffement à un horizon temporel donné (e.g. PRG 100ans)

Les coéfficients de pondération pour la méthode dynamique (publiés le 20.07.2020).

Décaler les émissions de GES dans le temps permet de diminuer la quantité d’énergie qui sera absorbée par l’atmosphère entre aujourd’hui et une date future.

Le tableau suivant résume les points soulevés par les différentes parties prenantes pendant les concertations du 20 Juillet 2020

Avec ou sans module D ?

Au-delà du périmètre de l’ACV du bâtiment, le module D de la norme NF EN15978 exprime les « avantages et charges au-delà des frontières du système ». Les résultats fournis par le module D sont en général utilisés comme informations environnementales additionnelles dans les ACV aux normes européennes.

Dans le référentiel Energie Carbone, le module D est valorisé à hauteur de 1/3 en raison du caractère prévisionnel de ces bénéfices.

De plus les derniers arbitrages du Gouvernement suggèrent que celui ci sera maintenu dans les indicateurs, mais sans encore préciser les modalités de calcul.

DÉCOUPAGE PAR PHASES ET MODULES DU CYCLE DE VIE D’UN BÂTIMENT SELON LA NORME NF EN15978

→ LABEL ENERGIE CARBONE: 1/3 DE ”D” EST PRIS EN COMPTE ET SOUSTRAIT AUX RÉSULTATS DE L’ACV

→ ”D” INCLUS AUSSI DANS LA RE2020: DÉTAILS NON DISPONIBLES

Quels sont les autres arbitrages à venir ?

Un certain nombre de points restent encore en suspens et le tableau suivant résume les principaux arbitrages qui pourraient influer sur la partie ACV :

*ce tableau sera mis à jour au fur et à mesure des annonces (version du 24 Juillet 2020) :

You might also like

L’ACV dans le label Energie Carbone (E+C-)

L’ACV dans le label Energie Carbone (E+C-)

Le label Énergie Carbone (E+C-) est une expérimentation nationale lancée par le gouvernement en 2016 pour tester les exigences de la future Réglementation environnementale des bâtiments neufs sur des projets pilotes.
Modèle BIM pour l’Analyse du Cycle de Vie

Modèle BIM pour l’Analyse du Cycle de Vie

L’intégration du BIM et de l’Analyse du Cycle de Vie des bâtiments est une étape essentielle pour réduire les impacts environnementaux de manière systématique et à plus grande échelle.