Sélectionner une page

Règlement de l'UE sur la taxonomie de la finance durable

Que signifie le règlement pour la déclaration des émissions de GES du cycle de vie des bâtiments et des secteurs liés à la construction ?

La taxonomie de la finance durable de l'UE crée un système de classification des activités durables et contribuera à transformer les rapports sur les investissements et la durabilité pour aider l'UE à atteindre son objectif de neutralité carbone d'ici 2050. La taxonomie est devenue juridiquement contraignante en 2021.

La Taxonomie verte européenne (raccourci à Taxonomie), ou Règlement (UE) 2020/852 est un système de classification de la durabilité pour les activités économiques et les secteurs essentiels à l'atténuation et à l'adaptation au changement climatique.

La taxonomie est devenue juridiquement contraignante le 3 juin 2021 et des critères techniques de sélection ont été publiés le 9 décembre 2021 pour l'atténuation et l'adaptation au changement climatique dans un Règlement délégué (UE) 2021/2139 de la Commission du 4 juin 2021 complétant le règlement (UE) 2020/852 du Parlement européen et du Conseil par l'établissement des critères techniques d'examen pour déterminer les conditions dans lesquelles une activité économique peut être considérée comme contribuant de manière substantielle à l'atténuation du changement climatique ou à l'adaptation au changement climatique et pour déterminer si cette activité économique ne cause aucun dommage significatif à l'un des autres objectifs environnementaux.

Passez aux critères de sélection pour l'atténuation et l'adaptation au changement climatique. 

Il permet de distinguer les activités durables à des fins de conformité et d'identifier les investissements durables. En définitive, il fournit des repères de durabilité spécifiques au secteur.

La taxonomie est un outil essentiel pour tous les types d'investisseurs et d'acteurs des marchés financiers (propriétaires d'actifs, gestionnaires d'actifs, compagnies d'assurance et banques) ainsi que pour les sociétés cotées en bourse, les grandes entreprises opérant dans les secteurs couverts par la taxonomie et exerçant des activités dans l'Union européenne, et celles qui collectent des fonds importants auprès de l'Union européenne.

La taxonomie est la méthode technique sous-jacente pour un certain nombre de réglementations clés, comme indiqué ci-dessous.

Réglementation

Rôle de la Taxonomie

Règlement européen sur la divulgation des financements durables (SFDR) Obligatoire pour les acteurs des marchés financiers à partir du 10 mars 2021
Norme des obligations vertes (GBS) et le Cadre des obligations vertes UE Exigences de la taxonomie de l'UE utilisées pour définir les critères d'éligibilité
Directive relative à la publication d'informations non financières (NFRD) Prend en charge les exigences en matière de rapports
Groupe d'action sur les divulgations financières liées au climat (TCFD) Les divulgations doivent être alignées sur la taxonomie
Pacte vert européen Un outil pour intensifier les investissements durables afin de mettre en œuvre le pacte vert de l'UE

En savoir plus sur le nombre croissant d'autres politiques et législations qui régule le carbone incorporé dans le secteur de la construction.

Objectifs environnementaux

Pour être éligible à la taxonomie, une activité économique doit contribuer de manière substantielle à au moins un des six objectifs environnementaux du pacte vert européen et ne pas nuire de manière significative aux autres, tout en respectant les garanties sociales minimales.

  • L'atténuation du changement climatique
  • L'adaptation au changement climatique
  • Utilisation durable et protection des ressources hydriques et marines
  • Transition vers l'économie circulaire
  • Prévention et contrôle de la pollution
  • Protection et restauration de la biodiversité et des écosystèmes

Les exigences ont jusqu'à présent été réglementées pour l'atténuation et l'adaptation au changement climatique, et elles le seront pour le reste. Les critères techniques de sélection pour la taxonomie ont été élaborés par le Groupe d'expert technique de l'UE, et sont continuellement mis à jour par les plateforme sur la finance durable.

La Taxonomie est en vigueur depuis le 12 Juillet 2020 et les critères de sélection ont été fixés dans la loi sur 9 Décembre 2021. Les entreprises sont tenues de divulguer la conformité de leurs activités pour l’année civile 2021 avec les critères d’atténuation ou d’adaptation aux changements climatiques pendant 2022. Les rapports doivent couvrir les six objectifs environnementaux, même en l’absence de critères techniques pour tous.

Exigences en matière de taxonomie pour les entreprises et les participants aux marchés financiers

La taxonomie concerne les sociétés offrant des produits financiers, y compris les fonds de pension, et les sociétés non financières de plus de 500 employés (couvertes par la Directive sur les rapports non financiers de l’UE), et les États membres de l’UE qui établissent des mesures publiques, des normes ou des étiquettes pour les produits financiers écologiques ou les obligations d’entreprise écologiques.

Toutes les entreprises assujetties à la taxonomie devront décrire comment et quelle part de leurs activités sont alignées sur la taxonomie pour l’exercice 2021 à déclarer en 2022. Pour les sociétés non financières, la divulgation doit inclure :

  • la proportion de roulement conforme à la taxonomie
  • le montant des dépenses en capital (dépenses en immobilisations) et, s’il y a lieu, les dépenses d’exploitation (dépenses d’exploitation) conformes à la taxonomie.

Les participants aux marchés financiers assujettis à la taxonomie doivent effectuer leurs premières divulgations pour les activités qui contribuent considérablement à l’atténuation ou à l’adaptation aux changements climatiques d’ici la fin de 2021. Pour chaque produit pertinent, le participant au marché financier est tenu d’indiquer :

  • comment et dans quelle mesure ils ont utilisé la taxonomie pour déterminer la durabilité des investissements sous-jacents;
  • à quel(s) objectif(s) environnemental(aux) les investissements contribuent;
  • la proportion de placements sous-jacents alignés sur la taxonomie, exprimée en pourcentage du placement, du fonds ou du portefeuille. Cette communication devrait inclure des détails sur les proportions respectives des activités d’habilitation et de transition, telles que définies dans le règlement.

Le présent article ne couvre pas l’émission d’obligations au titre de la norme sur les obligations vertes, qui peut être effectuée par des organismes publics et privés.

Critères de sélection pour l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques

La taxonomie se concentre sur sept secteurs principaux, la fabrication, les bâtiments, l’énergie, les TIC, l’agriculture, l’eau et les transports. La taxonomie définit des "Ne pas causer de préjudice important" (DNSH, Do Not Significant Harm)exigences pour chaque type d’activité. Seules les exigences liées au cycle de vie des émissions sont décrites ci-dessous.

1. Construction de nouveaux bâtiments

Contribution substantielle à l’atténuation des changements climatiques (critères établis dans la loi)

* Pour les bâtiments de plus de 5 000 m2, le potentiel de réchauffement planétaire (PRP) du bâtiment résultant de la construction a été calculé pour chaque étape du cycle de vie et est divulgué aux investisseurs et aux clients sur demande. La méthodologie doit respecter la norme EN 15978:2011 et couvrir le champ d’application du cadre de niveau(s) pour l’indicateur 1.2.

Contribution substantielle au passage à l’économie circulaire (critères préliminaires)

Une évaluation du cycle de vie de l’ensemble du bâtiment ou des travaux de rénovation a été calculée selon le niveau(s) et la norme EN 15978, couvrant chaque étape du cycle de vie et les résultats sont divulgués aux investisseurs et aux clients sur demande. La méthodologie doit respecter la norme EN 15978:2011 et couvrir le champ d’application du cadre de niveau(s) pour l’indicateur 1.2.

L’actif contient au moins 30 % (en poids) de contenu recyclé, de contenu réutilisé, de contenu recyclé et/ou de sous-produits, à condition que les émissions de CO2 générées par le processus de production et le transport du contenu recyclé ou de matières réemployé utilisées ne soient pas supérieures aux émissions de CO2 générées par le processus de production et le transport de matières vierges.

Cela inclut les activités de construction et l'immobilier, aussi lorsqu'ils sont utilisés dans d'autres secteurs.

2. Construction d’objets de génie civil

Le règlement publié le 3 juin 2021 / C(2021) 2800 final contient les dispositions suivantes

L’infrastructure a été imperméable au climat conformément à la pratique appropriée d’imperméabilisation qui comprend l’empreinte carbone et le coût implicite du carbone clairement défini. Cette empreinte carbone couvre les émissions de portée 1 à 3 et démontre que l’infrastructure n’entraîne pas d’émissions de gaz à effet de serre relatives supplémentaires, calculés au moyen d'hypothèses, de valeurs et de procédures conservatrices.

Critères de sélection technique 9 décembre 2021 (UE) 2021/2139
Ces critères ne contiennent pas de dispositions spécifiques pour la gestion du carbone des infrastructures.

3. Fabrication

Contribution substantielle à l’atténuation des changements climatiques

  • Les matériaux de construction de base, y compris le ciment, l’aluminium, le fer et l’acier, appliquent des seuils d’émissions de GES de fabrication compatibles avec le mécanisme du système d’échange de quotas d’émission de l’UE en utilisant la mesure physique des émissions (2019/331)
  • La fabrication de matériel d’efficacité énergétique pour les bâtiments applique des seuils établis en utilisant des classes d’efficacité énergétique et des valeurs U propres à une catégorie de produits

Un certain nombre d’autres secteurs clés de la fabrication, y compris d’autres technologies à faible teneur en carbone, l’hydrogène, les produits chimiques organiques de base et les plastiques sous forme primaire, appliquent une limite aux émissions de GES pendant le cycle de vie (voir la méthode de calcul plus loin).

4. Électricité, gaz, vapeur et air conditionné

Contribution substantielle à l’atténuation des changements climatiques

La plupart des mécanismes de production d’énergie renouvelable, y compris l’électricité produite par l’hydroélectricité, l’énergie géothermique, les combustibles liquides et gazeux non fossiles renouvelables, la cogénération à partir de l’énergie géothermique et la production de chaleur et de froid à partir de l’énergie géothermique, applique une limite d’émissions de GES pendant le cycle de vie de 100 gCO2e/kWh (voir la méthode de calcul plus loin)

5. Innovations technologiques

Contribution substantielle à l’atténuation des changements climatiques

  • La recherche, le développement et l’innovation, ainsi que la recherche, le développement et l’innovation pour le captage direct du CO2 dans l’air sont également évalués en fonction des émissions de GES du cycle de vie, mais aucune limite n’est fixée.

Répondre aux critères de sélection de la taxonomie criteria

Les critères sont fondés sur des versions cumulatives de la taxonomie, y compris l’annexe I de la loi déléguée, publiée le 21 avril 2021, l’annexe II de la loi déléguée, publiée le 3 juin 2021, et la partie B – annexe : Liste complète des critères de présélection technique d’août 2021 (version de consultation). Les critères comptables sont les suivants :

Activité

Méthode de calcul

Vérification

Seuil

Construction de nouveau bâtiment
Pour l’atténuation des changements climatiques pour les bâtiments de plus de 5000 m2, pour la transition vers une économie circulaire pour tous les bâtiments.
Le PRP calculé pour chaque étape du cycle de vie en kgCO2e/m2/a (de la surface utile du plancher interne) a été calculé en moyenne pendant une année pour une période d’étude de 50 ans. La sélection des données, la définition des scénarios et les calculs sont conformes à EN 15978:2011. Le périmètre tel que défini dans le Level(s) EU framework pour l'indicateur 1.2. Non-existant Non-existant
Travaux de génie civil
Pour l’atténuation des changements climatiques (texte du 3 juin 2021 seulement)
L’infrastructure a été imperméabilisé au climat à l’aide de l’empreinte carbone et le coût implicite du carbone a été clairement défini. Cette empreinte carbone couvre les émissions de portée 1 à 3 et démontre que l’infrastructure n’entraîne pas d’émissions de gaz à effet de serre relatives supplémentaires, calculées sur la base d’hypothèses, de valeurs et de procédures prudentes. Non-existant Oui, ne doit pas augmenter les émissions relatives par rapport au statu quo
Génération d'énergies renouvelables
Y compris l’électricité provenant de l’hydroélectricité, l’énergie géothermique, les combustibles liquides et gazeux non fossiles renouvelables, la cogénération à partir de l’énergie géothermique et la production de chaleur/refroidissement à partir de l’énergie géothermique.
Les économies d'émissions de GES sur le cycle de vie sont calculées selon la méthodologie se référent à l' Article 28(5) de la Directive (UE) 2018/2001 ou, utilisant alternativement ISO 14067:2018 ou ISO 14064-1:2018.

Les économies quantifiées sur le cycle de vie des émissions de GES sont vérifiées conformément à l' Article 30 de la Directive (UE) 2018/2001 le cas échéant, ou par un tiers indépendant.

Vérification par un tiers indépendant requise Principalement, < 100 gCO2e/kWh
Fabrication
Technologies à faibles émissions de carbone, hydrogène, produits chimiques organiques de base et plastiques sous forme primaire pour l’atténuation des changements climatiques.
Émissions de GES pendant le cycle de vie calculées à l’aide de la Recommandation de la Commission 2013/179/UE ou ISO 14067:2018 ou ISO 14064-1:2018. Vérification par un tiers indépendant requise Varie en fonction des produits

Comment One Click LCA peut-il vous aider ?

One Click LCA offre des solutions de Taxonomie qui couvrent le secteur du bâtiment.

Nous soutenons ces domaines liés à la taxonomie à l'aide des outils suivants :

Étant donné que les seuils de taxonomie sont fondés sur les pratiques exemplaires et qu’ils peuvent être mis à jour par l’organisme consultatif de mise en œuvre (la Plateforme de Finance Durable, par exemple) il est probable que des exigences plus strictes soient imposées au cours des prochaines années.

Votre contenu va ici. Modifier ou supprimer ce texte en ligne ou dans le module Paramètres de contenu. Vous pouvez également styliser tous les aspects de ce contenu dans le module Paramètres de conception et même appliquer des CSS personnalisés à ce texte dans le module Paramètres avancés.

Solutions

EU Taxonomy Alignment with One Click LCA

Recherche

Revue sur le Carbone Incorporé

Embodied Carbon Review One Click LCA

Vous ne savez pas par où commencer?

Our experts are here to help

Centre de ressources RE2020

Ebook, webinaires et articles

Un hub unique pour tout savoir sur l'analyse de cycle de vie des bâtiments, les données et les analyses de rentabilité concernant la conception et la construction à faible émission de carbone.